Rechercher

Exister, c'est oser se jeter dans le monde

Mis à jour : 13 oct. 2019

Simone de Beauvoir



Il arrive un moment dans la vie où l’on agit et on pense comme si notre vie était infinie. On repousse quelquefois au lendemain ce qui nous tient pourtant à cœur, il y aura toujours d’autres opportunités qui se présenteront plus tard...


Mais elles ne reviennent finalement pas et d'autres envies ont pris le dessus.

Résultat, rien ne s'est passé...




Puis on décide de monter dans l'avion qui nous mènera à l'endroit idéal qu'on aura imaginé, ou peut-être (et surement) ailleurs. Dans un monde qui fait peur, que l'on ne connait pas, où tout est épié, jugé, menacé. Mais dans cet avion, on retrouve cette notion que l'on oublie parfois, la liberté. La liberté de pouvoir décider sa vie, avec de la persévérance, de la constance, et surtout de l'envie, pour surmonter tous les obstacles, les tempêtes, les trous d'air qui se présenteront à nous. Si Simone de Beauvoir affirmait "On ne nait pas femme mais on le devient", il est peut-être probable que l'on ne soit pas l'aspiration, mais sa construction. La difficulté du chemin donnera de la valeur à la finalité.




Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir (1908 -1986) est une philosophe, romancière, mémorialiste et essayiste française.

En 1954, après plusieurs romans dont L'Invitée (1943) et Le Sang des autres (1945), elle obtient le prix Goncourt pour Les Mandarins et devient l'une des autrices les plus lues dans le monde.


Souvent considérée comme une théoricienne importante du féminisme, notamment grâce à son livre Le Deuxième Sexe publié en 1949, Simone de Beauvoir a participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970.

Elle a partagé la vie du philosophe Jean-Paul Sartre. Leurs philosophies, bien que très proches, ne sauraient être confondues.

61 vues

Chrystelle Gouy

©2020 by CG